1. 3D printing can provide the garage entrepreneur with the same productive capabilities as the large corporation,” says Mr Reichental. Another key attribute is that the technology makes it possible to produce “one-off” or highly personalised parts more easily than with other manufacturing methods.

    Democracy made with personalised products

    Financial Times - 15/06/2012

    A mettre en relation avec le pilier 7 du socle de compétences et la découverte des métiers ,… 

    il y a 1 an  /  0 notes  / 

  2. Angry Birds consumes 600 years of human attention a day. I joke that if we could make mapping the connectome a game that was 1% as fun as Angry Birds, we’d be done with a cubic millimetre in two days. We need a lot of people to do that cubic millimetre, but our AI is based on machine learning, so the people who interact with it are also teaching it. That’s the only way we’ll ever do a cubic millimetre of brain and scale up to do the entire brain. We need to get on this curve of exponential innovation.

    Sebastian Seung: you are your connectome

    The Guardian 

    10 juin 2012

    il y a 1 an  /  0 notes  / 

  3. 'What we have seen is that the use of ICT is limited by the established teaching methods, task designs and examination formats. For example, some teachers are questioning what ICT can add to their teaching, since they already have effective methods in place. But that's a view that's based on the questionable notion that ICT is an instrument that can be used to improve traditional teaching, when rather the whole issue concerns the fundamental question of what it means to be knowledgeable and skilled in modern society, 'ICT should be seen as a tool that is an integral part of subject matter knowledge – for example, knowledge in mathematics is not only knowledge of abstract mathematical concepts but also how to solve problems using mathematics software for modeling, simulation and visualization. ICT is more and more becoming a natural part of teaching and learning, like paper and pencils,'
    – Dans “The Teacher is central to successful use of computers in classe”, à propos d’une recherche faite à l’Université de Gothenburg.

    il y a 1 an  /  0 notes  /   /  Source : phys.org

  4. Tout aussi fondamental, il n’est pas nécessaire de fournir cette hormone artificiellement ou d’avoir une relation sexuelle pour qu’elle augmente. Il suffit pour provoquer une sécrétion d’ocytocine de montrer à quelqu’un qu’on lui fait confiance. «Le sentiment d’être quelqu’un a qui on fait confiance rend plus… digne de confiance.»

    C’est une évidence, mais voilà le genre de boucle de rétro-action dont la pratique quotidienne ne pourrait que bénéficier à la vie des établissements scolaires et à celle des classes.

    Tiré de l’article de Slate : “On a découvert la molécule de la morale" traduction de "The Trust Molecule, Can We Create a Moral Society

    il y a 1 an  /  0 notes  /   /  Source : slate.fr

  5. Knowledge today is somewhat transient; it changes and evolves with time. Continuous learning seeks to address this challenge by encouraging students to consistently update their skill set. This is also vital for career growth and is seen as a tool to empower employees who may see new opportunities opened to them …

    Nous sommes passés, en quelques décennies, de l’apprentissage activité concentrée en une période limitée de la vie - celle ou les cerveaux semblaient les plus à même d’absorber le savoir, celle aussi où, faute d’un savoir minimum, l’individu ne peut encore être un agent économique acceptable - à l’apprentissage tout au long de la vie.

    Mais même sorti de l’enfance et prolongé tout au long de l’existence, l’apprentissage reste une activité qui suppose d’extraire, au moins partiellement, l’individu de son environnement professionnel. 

    Aujourd’hui on voit de plus en plus fréquemment des bilets ou des articles présentant l’acte d’apprendre comme une activité continue, permanente, pratiquée sur le lieu de travail même. Ce changement en dit long sur l’évolution de plus en plus rapide de notre regard sur la connaissance, le cerveau, le travail, le vieillissement, etc. Elle devrait inciter l’école à s’interroger sur ses pratiques quand “préparer à la vie économique” rejoint “apprendre à apprendre”.

    Continuous learning, the way of the future

    il y a 1 an  /  0 notes  /   /  Source : reality.co.za

  6. Un marteau et un ordinateur ont trois choses en commun. Ils sont des outils, ils sont utiles et ils ne sont pas innovants. Il faut arrêter de prendre la technologie pour l’innovation. L’innovation elle est dans la tête des humains qui utilisent les outils et c’est pourquoi il faut prendre un grand soin des personnes. Il faut reconnaître leur valeur, en libérant du temps et en créant des conditions facilitantes, pour qu’ils développent des idées gratuites qui transformeront l’enseignement.
    http://cybersavoir.csdm.qc.ca/peremarquette/2012/02/22/un-marteau-est-il-innovant/

    il y a 2 ans  /  0 notes  / 

  7. In a world of rapid change, learning can never stop. A worker cannot tackle new challenges, take advantage of new information or make judgment calls on novel situations without learning along the way. More than merely being embedded into work, learning has become integral to work. Social learning at work does not exist outside of that context. Likewise, informal learning can’t be isolated from work itself. Learning is work.
    http://clomedia.com/articles/view/learning-is-the-new-work/1

    il y a 2 ans  /  0 notes  / 

  8. Idées simples

    Une phrase connue de Paul Valery commence ainsi : “Ce qui est simple est faux…” (1). Certains jours l’actualité se charge de nous le rappeler.

    Un article des échos revient sur la Confèrence Wise qui vient de s’achever au Qatar et dont l’importance ne peut être niée. J’y lis ceci :

    Cette initiative prend en outre une résonance particulière : dans un monde en crise, la formation à tous les niveaux est en effet l’une des pistes régulièrement évoquées par nombre d’observateurs pour résoudre les difficultés et corriger les inégalités. Or, dans le même temps, en France, un nombre croissant de jeunes (et de familles) doutent de l’école, estimant qu’elle n’est plus un moyen d’échapper au déterminisme social, au chômage et à la pauvreté.

    Les promoteurs de Wise entendent au contraire affirmer leur foi dans l’avenir grâce à l’éducation et la faire progresser. « L’innovation est essentielle pour améliorer tant l’accès à l’éducation que sa qualité », clame le président de Wise, cheikh Abdulla bin Ali al-Thani.

     Je suis, et vous êtes peut-être, d’accord avec cet axiome : la formation pour améliorer l’insertion économique et sociale. Probablement pas la course au diplômes, mais donner à chacun selon ses besoins et au mieux de ses capacités. En sachant que là aussi on peut faire beaucoup plus que ce que l’on croit (voir cet article).

    Cependant face à la citation des échos il faut mettre celle-ci, tiré du journal le Monde d’aujourd’hui : 

    Près d’1,5 million de personnes ont bénéficié en 2010 de l’aide du Secours catholique (+2,3 % par rapport à 2009), dont 702 000 enfants. Les familles représentent plus de la moitié des situations. Malgré une hausse du niveau de vie moyen des ménages accueillis par le Secours catholique (576 euros en 2010, +5 % par rapport de 2009), cela "n’est pas suffisant pour qu’ils puissent sortir de l’extrême pauvreté. Plus de 90 % des ménages rencontrés vivent au dessous du seuil de pauvreté (954 euros pour une personne seule, selon l’Insee en 2009)”, note le rapport.

    Autre constat : pour la première fois, la proportion de personnes ayant un niveau d’étude supérieur (39,8 %) est plus importante que celle n’ayant pas dépassé le primaire (36,6 %). Cela démontre que "même le niveau d’étude supérieur ne met pas à l’abri de la pauvreté", souligne Bernard Thibaud, secrétaire général du Secours catholique.

     Aux temps pour les explications simples et mono-causales. L’enseignement n’est qu’un facteur, important? sûrement, essentiel? probablement, mais sous bénéfice d’inventaire. D’autres actions s’imposent dans d’autres domaines et il serait dommage de faire ici l’économie de la complexité.

    Cela dit j’en oublierai de terminer la citation de Valery :

    "… et ce qui est compliqué est inutilisable".

    (1) je cite de mémoire, il est donc probable que la lettre du texte n’y sera pas, je sollicite donc votre indulgence. Un lecteur vigilant rectifiera mon erreur, merci d’avance à lui.

    il y a 2 ans  /  0 notes  / 

  9. C’est toujours à peu près la même chose : interconnectivité, ubiquité, rapidité des échanges, assistance de préIA,… le tout sur des supports plats et translucides. De l’anti-cyberpunk, c’est clean, froid, mineral… Ce qui m’étonne le plus c’est la lenteur des gestes, on les dirait tous sous prozac. Je sais que c’est pour que la démonstration soit claire mais imaginons ce que cela donnerait avec des gens normaux : experts et survoltés. Regardez un ado utilisant son iPod et transposez… Ça ne marche pas, n’est-ce pas? Ce futur là est déjà démodé…

    il y a 2 ans  /  0 notes  /